Pour effectuer un bon pronostic quinté, il faut avant d’essayer d’arriver à l’excellence, dans ce secteur tout comme dans les autres secteurs, comprendre les divers paramètres entrant en jeu dans les courses de turf. 

Chaque turfiste souhaitant voir de meilleurs pronostics de courses hippiques doit alors passer beaucoup de temps afin de réaliser son pronostic, éviter de griller les étapes, et utiliser tous les moyens pour réaliser une analyse correctement. 

Prendre son temps dans la réalisation du pronostic

Réaliser son propre pronostic en quelques minutes est un procédé à absolument éviter. Faire son pronostic avant de partir au travail avec une consultation rapide de la presse concernée par cette activité n’est pas la meilleure solution. 

Même en ayant une base assez bonne, le turfiste ne peut pas faire un bon pronostic sans lire attentivement l’ensemble des paramètres entrant en compte dans les courses quinté. Il n’existe pas de pronostiqueurs ou encore de sites de pronostic, en incluant les professionnels d’entre eux, qui arrivent à se targuer de faire des pronostics complètement sûrs. 

Ceci est assez évident, mais malgré ça, un grand nombre de turfistes débutants réalisent des souscriptions d’abonnements dans des sites qui ne sont pas très scrupuleux qui annoncent de manière régulière dans leurs bilans des pronostics en conformité. 

Réaliser un pronostic en fonction des conditions de courses

L’ensemble des courses diffèrent entre elles, mais pas uniquement à cause des multiples combinaisons de partants comme l'entrainement, le cheval ou encore le jockey, mais surtout à cause des exigences de course. 

Les pronostics PMU ne se construisent pas pour les courses de trot comme pour les courses de plat par exemple. Ceci pourrait sembler évident, mais les turfistes doivent absolument étudier leur façon de réaliser leur pronostic, et doivent également se rendre compte que dans la plupart des cas, un raisonnement similaire est utilisé afin de créer son propre pronostic, peu importe la discipline. 

Dans le cas où l’on ajoute à ceci les divers notables apportés par le reste des conditions de courses particulières comme :

  • Le type de piste ;
  • La météo ;
  • Le type de couse ;
  • L’hippodrome ;
  • Ou encore la distance etc. 

On peut comprendre qu’il n’existe pas de modèle particulier pour créer un pronostic PMF de qualité, et que le procédé de création se lie légèrement aux physionomies des courses. 

Analyser la liste des partants dans les pronostics 

La prochaine étape à ne pas négliger quand on effectue son pronostic PMU consiste bien sûr à réaliser une bonne analyse de la liste des partants. 

On retrouve en général dans le tableau des partants d’une course PMU les renseignements ci-dessous :

  • Les numéros des partants,
  • Les noms des jockeys,
  • Les noms des chevaux,
  • Les noms des entraîneurs,
  • Le sexe, l’âge, les cotes, le recul, le poids,
  • La musique,
  • Et enfin, la ferrure et l’œillère. 

Malgré le fait que ces renseignements sont très pratiques, ils ne sont pas classés sur le même niveau. Par exemple, la cote est pratique pendant l’étape de réflexion sur le choix du pari. 

Laisser un commentaire